Rechercher

Comment optimiser votre traitement à base de cannabis ?

Dernière mise à jour : 27 avr.




Dans leur étude clinique « Cannabinoids, Pain, and Opioid Use Reduction » de 2019, les

professeurs Hutchison KE, Hagerty SL, Galinkin J, Bryan AD, Bidwell LC donnent plusieurs

directives aux prestataires de soins de santé sur la base de leur expérience clinique.


Voici leurs conseils :


1. Les formulations orales (p. ex., pilule, comestible, spray) qui contiennent des

quantités égales de THC et de CBD sont susceptibles de présenter certains avantages

et des risques minimes. (facilité d'administration, absorption rapide, biodisponibilité élevée).


2. Bien que les doses varient grandement, les patient traités à des fins médicales

utilisent habituellement une dose de 3 mg par jour en moyenne. Toutefois un

bénéfice thérapeutique et une psychoactivité minimale est obtenue dès 2,5 mg de

THC.


3. Il est conseillé aux patients de travailler avec leur médecin pour augmenter

lentement la dose de THC de 2,5 mg jusqu'à obtenir l';effet désiré (c'est-à-dire la

réduction de la douleur, la réduction de l'utilisation des opioïdes).


4. Une surveillance attentive est essentielle avec les formulations contenant du THC, car

les patients risquent de prendre plus que la dose prévue. À noter que le dosage du

CBD peut commencer plus haut et progresser plus rapidement car il n'est pas

psychoactif, mais des doses élevées de CBD devront fait l’objet d’une surveillance

attentive du médecin pour éviter de potentielles interactions pharmacocinétiques.


5. Il est également essentiel que tous les produits à base de cannabis soient tenus hors

de portée des enfants.


6. Les patients doivent éviter les produits qui n'ont pas été fabriqués dans des

installations conformes aux normes GMP et dont l'étiquette ne comporte pas

d'informations précises sur le dosage. L'exactitude de l'étiquetage suppose de faire

appel à des laboratoires réputés.


7. Dans les cas où les patients ressentent des effets secondaires cognitifs indésirables,

ils doivent cesser de consommer ou passer à des produits contenant des niveaux plus

élevés de CBD et des niveaux plus faibles de THC.


8. Les risques et les avantages de la consommation de cannabis doivent être évalués

avec soin chez certaines personnes, en particulier pour les personnes qui :

ont moins de 25 ans, ont des antécédents personnels ou familiaux importants de psychose

sont activement traitées pour des troubles de l'humeur/de la dépression et de

l'anxiété ou présentent des symptômes de ces troubles


9. présentent un trouble actuel ou passé de la consommation de cannabis ou un

autre trouble actif de la consommation de substances psychoactives souffrent d'une maladie cardiovasculaire ou respiratoire sont enceintes, planifient une grossesse ou allaitent.


10. Bien que les fleurs soient consommées par vaporisateur à des fins thérapeutiques, il est toujours préférable d’opter pour des formes galéniques sans inhalation telles que les gélules ou les huiles. Même s’il n’y a pas de combustion, une atteinte à la santé ne peut être exclue avec un vaporisateur. De plus, il n’est pas possible de mesurer la dose exacte de principe actif consommé.

94 vues